Accueil / LES NEWS

LES NEWS

L'actu de la compagnie

 

La nouveauté pour cette année c’est notre « Chant de Noël » , une adaptation de la nouvelle de Charles de Dickens.

 

Après une première forme présentée l’an passé à l’occasion du marché de noël de Menucourt (95), en résidence de création à la  « maison de Menucourt », nous sommes reparti cette année de plus belle : résidence au théâtre de l’Antarès de Vauréal (95)  ainsi qu’à la Salle de l’Obélisque de Senlis (60).

 

Présentation du spectacle :

 

La compagnie les 3 Coups l’œuvre vous présente leur adaptation d’Un chant de Noël de Dickens, laissez vous envouter par la magie des spectres, à partir de 6 ans. Permettez aux fantômes de vous envoûter durant 50 minutes.

 

Deux formules du spectacle sont possibles :

 

L’une en salle mais qui s’adapte à tous lieux (théâtre, bibliothèque, école,  hôpital…)  et l’autre en déambulation pour tous les âges pour les marchés de Noël par exemple.

 

N’hésitez pas à demander nos tarifs.

 

Distribution :

 

 Mise en scène Pierre Adam

 

Adaptation et écriture : Coralie Hoareau

 

Décor, costumes, maquillage : Sophia Benomar

 

Création sonore et lumineuse : Nina Richard

 

Jeu : Pierre Adam, Sophia Benomar ou Laura Issad et Coralie Hoareau

 

Technique : Morgan Lambert

 

 

 

L’Histoire 

 

Nous sommes la veille de Noël, tout le monde à Londres s'affaire aux préparatifs : chants, décorations, et repas extraordinaires, tout doit être merveilleux. Mais, préférant la solitude à ces fêtes joyeuses, notre héros, le vilain Monsieur Scrooge refuse tout ce qui se rapporte à la fête. Pour ce vieux grincheux, Noël se résume à un simple mot : "Sottise !": il n'y voit qu'un prétexte pour cacher la médiocrité de cette société et n’y participera jamais.

 

Jamais au grand jamais ?

 

Et si ce soir du 24 décembre les esprits étranges et malicieux de Noël en avaient décidé autrement ?

 

Scrooge est plongé malgré lui entre son passé, son présent et son futur. Il est mis à l'épreuve par trois fantômes, celui des Noëls passés, une belle dame mélancolique qui le ramène en enfance, celui des Noëls présents, un gros bonhommes grignotant qui lui montre ce que ces contemporains pensent de lui en direct et enfin, le fantôme des Noëls futurs, qui lui montre sa fin funeste s’il n’évolue pas. Il reçoit une sacrée leçon de vie et change donc subitement d'humeur. Il devient généreux, bon et sincère lui qui était avare, capricieux et soupçonneux. Son entourage n'en revient pas : Noël fait donc des miracles !

 

 La nouvelle se conclue sur une  morale: vaut-il mieux se replier sur soi et ériger des murs ou s’ouvrir aux autres en gageant qu'ils ne nous veulent aucun mal et qu'en faisant ce pari il en résultera du bien ?